Le site de Sindibad

Etranger dans une ville lointaine

lundi 11 décembre 2006 par Sindibad

Quand j’étais petit

Et beau,

La rose était ma demeure,

Les sources étaient mes mers.

La rose est devenue blessure

Et les sources sont, désormais, soifs.

- As-tu beaucoup changé.

- Je n’ai pas beaucoup changé.

Lorsque nous rentrerons comme le vent

A la maison,

Scrute mon front.

Tu y verra les roses, palmiers,

Les sources, sueurs,

Et tu me retrouveras, tel que j’étais,

petit

Et beau...

Mahmoud Darwich. 1969


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 195123

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La terre nous est étroite   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License